• #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • Cherche jeune femme avisée

    " En dépit de ce qu’il avait vu aujourd’hui et de la catastrophe ambulante que représentait cette ravissante personne, Adrien devait admettre que pour transporter un pigeon dans son sac afin de lui éviter de finir dans la gueule d’un chat avait quelque chose de rassurant. Elle avait du cœur. Et si elle en avait pour les animaux, il en allait probablement de même pour les enfants. "

    Lire le résumé
  • D'un commun accord

    "Il allait lui montrer à quel point elle n’avait plus aucun impact sur lui.

    Et par la même occasion, s’en convaincre une bonne fois pour toutes et avancer.

    Enfin."

    Lire le résumé
  • Felicity Atcock 1. Les Anges mordent aussi. (poche)

    “A hurler de rire, des anges complètement hallucinants !.” (Lady sur Amazon)

    “Ce livre est une petite bouffée de gaieté, de légèreté” (Sandrine Syndelle sur Amazon)

    “Une seule question : mais quand donc sortira la suite ?” (Laeticia Jess L.  sur Amazon)

    Lire le résumé
  • Pamphlet contre un vampire.

    “Que du bonheur !! On s'identifie tellement bien aux personnages féminins, que l'on est tout de suite catapulté dans l'histoire. ” (Ceci sur Amazon)

    “Une histoire fraîche et sans chichis” (Wo sur Amazon)

    “Très sympathique satire contre un phénomène de mode” (Samba la liseuse sur Amazon)

    Lire le résumé
  • Les Etoiles de Noss Head tome 2, Rivalités.

    “Le talent et l'élégance à la française” (Jean JC sur Amazon)

    “Encore pleins d'étoiles dans les yeux...” (Noune sur Amazon)

    “J'ai ressenti des papillons dans le ventre” (Astrid sur Amazon)

    “J'ai vécu un milliard d'émotions et il va me falloir plusieurs jours pour redescendre sur terre.” (Wo sur Amazon)

    Lire le résumé
  • Les Etoiles de Noss Head tome 1, Vertige. (poche)

    “On commence la lecture, et...on s'y sent bien. ” (lilith sur Amazon)

    “Vous voulez vous évader, ressentir des émotions intenses alors ce livre est fait pour vous ! ” (Godey Amandine sur Amazon)

    “Un énorme Coup de Coeur pour cette petite merveille... Et française en plus!!! ” (johanna sur Amazon)

    Lire le résumé
Précédent Suivant

Actualités

Inscris-toi au flux RSS pour suivre mes news

  • On me dit toujours que je ne suis pas assez présente dans le sud, eh bien voilà, c'est réparé !

    Frontignan, tout le week-end ! Dédicaces, rencontres, Kfé noir... Ça va être très sympa.

    Tous mes livres seront sur place, mais je viens spécifiquement vous présenter Les anges ont la mort aux trousses, coécrit avec le clownesque, le danteste, l'imprévisible Maxime Gillio !

    À très vite, alors ! ;)

    Du vendredi 24 au dimanche 26 juin !

     

    http://www.firn-frontignan.fr/

     

  • 21 mai, Cultura, Venette (60), à partir de 14h30.

    27 et 28 mai, Imaginales, Epinal (88).

    12 juin, Envie de Livre, Sailly-Labourse (62).

    18 et 19 juin, Saint-Maur en Poche (94).

    25 et 26 juin, Festival International du Roman Noir, Frontignan (34).

    2 juillet, 10e nuit des livres, Esquelbecq (59).

    16 et 17 septembre, Salon du Vampire, Lyon (69).

    1er octobre, Librairie Grangier, Dijon (21), à partir de 14h.

    8 octobre, Halliennales (59).

    6 novembre, Sang pour sang polar, Franqueville-Saint-Pierre (76).

    26 et 27 novembre, Salon du Livre de Colmar (68).

     

     

  • Miesis Illustration a encore frappé !

    Aujourd'hui, je vous offre, en avant-première, la couverture des Etoiles de Noss Head 4 - Origines 1ère partie -, pour l'édition poche J'ai Lu !

    Et le résumé !

    "Chaque fois que je croyais que notre vie cousue de fil blanc, Leith et moi devions faire face à une nouvelle adversité, une nouvelle attaque. J’en venais à me demander si, un jour, nous goûterions à la paix à laquelle nous aspirions. Personne ne mesure l’immensité de sa chance quand il affirme que son existence est monotone. Personne. Aux innocents les mains pleines... C’est ce qu’on dit. Mais moi, je n’étais plus innocente du tout. Alors, que me réserverait le destin, cette fois-ci ? Que me volerait-il ? J’en avais une vague idée. J’allais devoir me préparer au pire."

    Sortie le 15 juin 2016

     

     

  • En lisant plusieurs avis sur la toile, il me semble judicieux de faire un petit démenti utile et définitif.

    Dans les différentes chroniques que j'ai pu lire, quelques lecteurs indiquent/avertissent/soulignent que ce crossover n'apporte rien à l'intrigue principale.

     

    Je vous avoue être assez surprise par cette affirmation. N'ai-je pas précisé, dans l'épilogue, que vous en saurez plus au tome suivant quant à la fin même du crossover ?

     

    Alors pour être claire et vous donner une réponse officielle : oui, ce crossover a un lien direct avec le tome six. Il n'est pas que le fruit de la lubie de deux auteurs, il s'agit également d'une passerelle vers le dernier opus de la série. Si vous passez directement du tome cinq au six, vous risquez d'être un peu perdus quand Orcus Morrigan fera son apparition. Car dans l'ultime volet des aventures de Felicity Atcock, Les anges voient rouge, vous apprendrez en quoi il peut aider votre héroïne, et il est même fort probable qu'à la fin, je vous explique dans une courte note pourquoi j'ai décidé, en cours de route, de faire un petit détour pour rendre hommage à l'auteur et à son personnage.

     

    Alors, un peu de patience, n'interprétez pas, et please, laissez-vous surprendre ! ;-)

     

    Je vous embrasse.

     

    Sophie

  • Aujourd'hui, j'ai la joie de vous présenter la couverture et le résumé de mon prochain roman à paraître chez Pygmalion le 27 avril prochain. Quand la nuit devient jour.

    Que vous dire à part que je suis passée par toutes les couleurs en l'écrivant ? Il m'a fait du mal, et m'a fait du bien. J'ai beaucoup appris, j'ai ouvert mes yeux et mon coeur vers ce que je ne connaissais pas. Ce sujet est sensible, mais je tenais à en parler.

    J'espère qu'il vous plaira.

    Je vous embrasse,

    Sophie
     

     

     

     

     

     

    "On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
    La dépression.
    Ma faiblesse.
    Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
    J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
    Le 6 avril 2016.
    Par euthanasie volontaire assistée."

    Sortie Pygmalion le 27 avril 2016.

     

Le trailer

Prochaines dédicaces

  • 17 et 18 septembre

    Lyon (69)

  • 8 octobre

    Hallennes-lez-Hautbourdins (59)

Suivez-moi sur Facebook !